Syndrome de Gougerot Sjögren: quel traitement naturel ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Les yeux et la bouche sont les principales parties du corps que peut attaquer le syndrome de GOUGEROT-SJÖGREN. Ce trouble est provoqué par une baisse de la production ou par évaporation excessive de larmes et de la salive. Entre autres traitements possibles, les remèdes naturels sont également envisageables.

Vous désirez savoir comment traiter naturellement le syndrome de GOUGEROT-SJÖGREN ? Cet article vous l’apprend.

Syndrome de Gougerot Sjögren: quel traitement naturel ?

Syndrome de Gougerot Sjögren : utilisez des remèdes naturels

Le traitement de ce trouble devra principalement s’orienter vers la bouche et les yeux.

Pour remédier à la sécheresse buccale, vous pouvez par exemple commencer par utiliser le jaborandi. Les feuilles de cet arbuste d’Amérique du Sud contiennent la même molécule que le médicament commercialisé contre la sécheresse buccale. Ladite substance végétale stimule en effet le système nerveux parasympathique et optimise la sécrétion de la salive.

Pour en faire usage, vous n’aurez qu’à bouillir deux cuillères à café des feuilles sèches de jaborandi découpées dans un litre d’eau. Vous devrez prendre cette préparation en infusion et deux tasses par jour loin des repas.

Vous pouvez également opter pour les feuilles de menthe. Elles sont recommandées en tisane ou simplement à mâcher à l’état (telles quelles). En plus de favoriser la production de salive, cette astuce combat également la mauvaise haleine.

L’eau bicarbonatée constitue aussi une bonne alternative. En bains de bouche, elle alcalinise la cavité buccale et lutte contre les mycoses. Ce bain de bouche est à réaliser deux fois par jour.

Par ailleurs, pensez à éviter les autres bains de bouche qui tendent à acidifier, les produits de rinçage alcoolisés également. Vous pouvez aussi ajouter un peu de jus de lime à de l’eau, mâcher un bonbon sans sucre ou une gomme.

En ce qui concerne la sécheresse des yeux, boire du café peut vous être utile. Des études ont démontré que la caféine contenue dans le café pouvait corriger le syndrome de GOUGEROT-SJÖGREN en accroissant la production de larmes. Prenez également un complément alimentaire en oméga 3.

En effet, la sécheresse oculaire serait en rapport avec un dysfonctionnement immunitaire, menant à une inflammation continue. Impactant les processus inflammatoires, les oméga 3 sont donc efficaces pour limiter ce mal. Ainsi, il existe des compléments alimentaires riches en oméga 3 que vous pouvez prendre.

Adoptez un régime alimentaire adapté comme traitement

Comme beaucoup d’autres régimes, le régime du syndrome de GOUGEROT-SJÖGREN est basé sur des fruits et des repas équilibrés, riches en légumes, en protéines faibles. En plus d’augmenter des nutriments et des protéines saines dans votre alimentation, ce régime permet aussi de combattre la pathologie auto-immune.

Il assure tout ceci en réduisant ou en supprimant les aliments capables d’engendrer une inflammation. Ainsi, un régime modéré peut vous aider à réduire la sécheresse et l’inflammation causées par le syndrome de GOUGEROT-SJÖGREN.

Ce régime recommande notamment la consommation des aliments anti-inflammatoire comme :

  • les avocats
  • les légumes verts
  • les fruits
  • l’huile d’olive
  • les poissons gras

En revanche, vous devez éviter certains aliments. Il s’agit notamment de la viande rouge, les produits laitiers et sucrés, les huiles riches en oméga 6, les féculents raffinés et les aliments transformés.

Prenez des habitudes pouvant vous aider

Quelques gestes simples peuvent aussi vous aider à traiter naturellement le syndrome de GOUGEROT-SJÖGREN. Évitez donc les environnements secs surtout l’air conditionné, cessez de fumer, évitez l’alcool, le sel et les aliments irritant la gorge. Veillez aussi à vous protéger de l’air et du vent et à utiliser des lunettes.

Buvez beaucoup d’eau (au moins un litre et demi par jour). Ayez donc toujours un verre d’eau près de vous.

En résumé, vous pouvez traiter ce syndrome avec des remèdes naturels, en adoptant un régime adéquat et en prenant de bonnes habitudes.


Lisez aussi:

Spondylarthrite ankylosante : comment diminuer son stress ?

Syndrome de Guillain Barré: comment régénérer ses nerfs ?